Rechercher
  • Ariane Bussière-Fournel

Entrevue avec Mme Charbonneau

Par une collaboratrice anonyme ;)


Quel est votre pays d’origine?

Je suis née à Brussel, en Belgique. Les membres de ma famille sont principalement en Europe.


Quels étaient vos premiers emplois?

Parmi mes premiers emplois et entre mes périodes d’enseignement, j’étais recherchiste en documentation pour des docteurs et ingénieurs à l’Organisation Mondiale de Santé, traductrice pour l’Ambassade de l’Allemagne, ingénieure en électricité ainsi que comptable pour une firme en ingénierie.


Avez-vous des diplômes ou certificats?

Ma curiosité intellectuelle m’a menée à obtenir six diplômes universitaires.


Quelle est votre vocation?

Transmettre des savoirs et des connaissances et partager de son temps est le plus beau des cadeaux. Ainsi, enseigner est vraiment devenu une vocation depuis plus de 28 ans.


À quoi ont ressemblé vos débuts dans l’enseignement?

J’ai commencé à enseigner comme stagiaire en secondaire 3. Plus tard, j’ai fait du remplacement pour ensuite devenir enseignante titulaire et chargée de cours à l’Université.


Pourquoi enseigner l’anglais?

Même si j’ai enseigné d’autres sujets au privé et au public (comptabilité, initiation à la technologie, etc.), l’enseignement de l’anglais est mon créneau. Dès mon jeune âge, les expressions et les images employées en anglais m’intriguaient beaucoup. Ceci m’a emmenée à étudier l’anglais dans des universités comme McGill, Concordia ou l’Université de Montréal.


Parlez-vous d’autres langues que l’anglais?

Les langues étant un moyen de communiquer, j’ai acquis 13 langues à travers mes différents voyages avec père et mari et cela m’a beaucoup apporté sur le plan personnel.


Quand avez-vous su que vous aimiez enseigner?

Dès l’âge de 5 ans, je répétais ce que j’avais appris à l’école avec mes poupées et jouets. Plus tard, même si en tant qu’ingénieure en électricité, mon salaire était plus élevé, mes voyages, vêtements et hôtels étaient payées, je retournais toujours à l’enseignement puisque je trouvais que ceci était plus gratifiant.

De voir la compréhension dans les yeux de mes élèves et de les voir appliquer les règles et les notions vues en classe m’a toujours submergé de fierté.

Comment compareriez-vous vos premiers temps en enseignement à aujourd’hui?

Ma première journée en temps qu’enseignante a vraiment été fascinante puisque je pouvais aisément me mettre à la place de mes élèves en comprenant leurs besoins avec empathie. L’amélioration et la perfection est un chemin à prendre, pas une destination à atteindre, car tant qu’on respire, on continue à apprendre! De plus, l’enseignement est toujours aussi captivant pour moi. La motivation est ma plus grande force en ce sens que je me doive de guider les esprits curieux à atteindre leur plus grand potentiel.


Avez-vous des passe-temps ou des hobbies?

Parmi les passe-temps que je chéris encore, il y a l’équitation, la natation, le basketball, les échecs et la lecture vorace de textes scientifiques.

0 vue
  • White Instagram Icon

© Copyright 2020 par la Maison de Jeunes RadoActif.

Nous Contacter

Tél: (514) 303-8900

info@mdjradoactif.com

Adresse

5785 Boulevard Monk, Montréal (Québec) H4E 3H2